+ 2 degrés maxi : pourquoi et comment ?